Événements

octobre 2017

Myriam Roy réalise des dessins pour une BD sur Raif Badawi

Myriam Roy vient de terminer un projet d’envergure en participant à la réalisation des dessins d’une bande dessinée documentaire sur le prisonnier d’opinion Raif Badawi.

 

septembre 2017

Article sur Éloïse Dumas

Éloïse Dumas vient d’obtenir un baccalauréat en peinture et dessin à la prestigieuse Université Corcordia. Elle désire poursuivre ses études en Colombie-Britanique.

Voir l’article dans l’Éclaireur

 

 

 

 

 

 

 

Carole Baillargeon expose au Musée Marius-Barbeau

Voir le site de l’artiste

Voir le site du Musée

 

 

 

 

 

 

Une œuvre monumentale pour le duo Cooke / Sasseville

avril 2017

L’ancienne du cégep Maude Veilleux encensée par les critiques littéraires

Saint-Georges, le 5 avril 2017 – L’ancienne étudiante d’arts visuels du Cégep Beauce-Appalaches, Maude Veilleux, fait la première page de la revue littéraire Nuit blanche du printemps.  Le reportage principal du magazine traite de l’œuvre de la jeune femme qui compte déjà deux romans, deux recueils de poésie et plusieurs fanzines (contraction de « fan » et « magazine »), des publications indépendantes de poésie.

Pierre-Luc Landry, l’auteur de l’article, conclut « qu’il y a, dans les quatre livres qu’elle a publiés en autant d’années, le germe d’une production artistique puissante qui défie le conventionnel ».  Il considère qu’il faut lire Maude Veilleux avec sérieux, puisque c’est ainsi qu’elle envisage la littérature et sa toute puissance : avec une soif absolue de transcendance.

Après ses fanzines, la plupart produit en collaboration avec l’artiste Guillaume-Adjutor Provost, un autre ancien étudiant du Cégep Beauce-Appalaches, Maude Veilleux a publié deux recueils de poésie intitulés Les choses de l’amour à marde et Last call les murènes.  L’auteur de l’article qualifie la poésie de l’écrivaine native de St-Victor de « brute, boueuse, sans filtre, explorant l’amour et, surtout, ses échecs ».

Le premier roman de Maude Veilleux, Le vertige des insectes, est considéré par Nuit blanche comme ce qu’elle aura fait de plus traditionnel avec une écriture en douceur et en précision qui contraste avec la brutalité de ses poèmes.  Elle renoue avec un monde plus glauque avec Prague en août 2016, l’histoire d’une libraire souvent saoule, amoureuse et confuse qui veut être poète et aimer deux hommes à la fois.  « Prague confirme le talent de Maude Veilleux et l’écart qu’elle creuse entre une certaine littérature bien-pensante et sa production violente, intransigeante et hautement littéraire », mentionne Pierre-Luc Landry.

Nuit blanche n’est pas la seule publication à encenser Maude Veilleux.  Dominic Veilleux du Devoir qualifiait Prague de roman vertigineusement impudique lors de sa sortie.  « C’est un acte de courage kamikaze, un aveugle sacrifice de soi sur l’autel de la littérature et une troublante autofiction, écrivait-il.  Maude Veilleux appartient à un trop rare groupe : celui des gars et des filles qui écrivent parce qu’ils le doivent, et non simplement parce qu’ils le peuvent ».

Maude Veilleux rencontrera le public au Salon du livre de Québec vendredi (7 avril) de 13h30 à 14h30 et samedi de 15h30 à 17h.

Source :           Réjean Bergeron

 

mars 2017

 

 

 

 

 

 

Steven Grondin, diplômé de notre programme, est l’artiste exposant à la maison Moisson Beauce 2017. À travers cette vidéo, découvrez ses oeuvres exposées. Pour voir l’ensemble de son travail, nous vous invitons à suivre sa page Facebook Steven Grondin Artiste.

 

septembre 2016

jfms_16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La sculpture de Jean-François Maheux au symposium de sculpture de Sainte-Georges

Démarche artistique :

Les ondes provoquées par un caillou qui tombe dans l’eau.

Du point de contact, une énergie, une réaction modifiant la surface passant du calme et de l’immobilité à un état d’agitation. Une déformation périodique des variables de temps et d’espace dont le mouvement ondulatoire dessine des cercles concentriques. Cette perturbation réversible progressivement s’estompe. Des turbulences à la tranquillité, du bruit au silence, puis… l’attente.

Vous pouvez voir la sculpture le long de la piste cyclable face au Parc Veilleux.

 

mai 2016

bfgpap_16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Félicitations à notre diplômé Frédérick Guay

Dans le cadre de l’exposition des finissants au baccalauréats en arts visuels et médiatiques, le 20 mai dernier, l’École d’art de l’Université Laval remettait des prix et des bourses. En association avec plusieurs organismes et centres d’artistes comme le centre Méduse, l’École d’art est en mesure d’offrir des prix et des bourses pour créer des liens entre le milieu scolaire et professionnel. Frédérick Guay remporte le prix : La Bande Vidéo.

Voir l’article

 

 gpspsp16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guillaume Adjutor Provost remporte une bourse de 60 500$ et il participera au 34e Symposium d’art contemporain de Baie St-Paul

Guillaume Adjutor Provost, un de nos diplômés, remporte une prestigieuse bourse décernée à chaque année à des diplômés récents d’un programme de maîtrise ou de doctorat dans les arts visuels ou médiatiques. Il est l’un des deux lauréats de la  fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman.

De plus, il sera l’un des 12 artistes de l’édition 2016 du Symposium d’art contemporain de Baie-St-Paul. Des artistes du Québec, du Canada, des États-Unis, de France et de Finlande seront en action.

Consulter le lien

 

mars 2016

3s14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-François Maheux sera de la troisième édition du Symposium international de sculpture de Beauce

Saint-Georges, le 10 mars 2016 – Un diplômé d’Arts visuels du Cégep Beauce-Appalaches, Jean-François Maheux, est l’un des dix artistes sélectionnés pour la troisième édition du Symposium international de sculpture Beauce Art qui sera présentée du 3 au 21 juin à Saint-Georges. Les artistes créeront des sculptures de pierre, de métal ou de matériaux composites pour illustrer le mouvement, la vélocité et l’énergie de l’eau de la rivière Chaudière et de ses affluents.

Soixante-cinq artistes canadiens et internationaux avaient déposé leur candidature. « Je suis content de participer à Beauce Art mais surtout de léguer une autre sculpture à ma ville natale, précise l’artiste beauceron dans une entrevue accordée à l’Éclaireur-Progrès. C’est la chose la plus spéciale. Mes enfants et mes petits-enfants pourront l’admirer. De plus ce sont des œuvres qui perdureront dans le temps ».

Une œuvre de Jean-François Maheux intitulée Récit épique se trouve déjà au centre-ville de Saint-Georges, sur la Place Redmond. Cette fois, il sculptera la pierre sur un concept réalisé conjointement avec sa compagne et partenaire d’affaires, Nadia Mercier, une autre diplômée du programme d’Arts visuels du Cégep. Elle s’intitulera Du visible à l’invisible.

Les œuvres de l’artiste-sculpteur sont disséminées à travers le Québec et même en France. Il considère comme un privilège d’avoir la chance de voir ses œuvres au quotidien. « Chaque jour, quand je fais mes courses, je passe devant mes sculptures. C’est plaisant de les revoir et d’avoir le sentiment qu’elles m’appartiennent toujours ».

Les neuf autres participants de Beauce-Art proviennent du Québec, du Nouveau-Brunswick, de la France, du Togo et de la Roumanie.

Jean-François Maheux et Nadia Mercier opèrent l’entreprise Maheux-Mercier artistes-sculpteurs (www.maheuxmercier.com) depuis plus de 15 ans. Ils conçoivent et fabriquent des œuvres uniques, personnalisées, en petites quantités ou monumentales. Ils se spécialisent dans le travail de la pierre et du verre et ont collaboré à diverses expositions. Ils maîtrisent l’art ancien des cadrans solaires. Ces connaissances alliées à l’art de la sculpture leur permettent de réaliser des produits uniques.

-30-

Source : Réjean Bergeron
Conseiller en communication
Cégep Beauce-Appalaches
418 228-8896, poste 2217
rbergeron@cegepba.qc.ca

 

adlr16

 

 

 

 

 

 

 

  Concours : Les arts de la rue

Inscription avant le 1er avril

 

 

 

février 2016

aleml_16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du 27 février au 29 mai, Amélie Lamontagne, diplômée du programme Arts plastiques, expose en solo au Moulin La Lorraine

Son exposition s’intitule : Aqua : Dans les profondeurs de mon océan. Pour avoir un aperçu de son travail et connaître sa démarche artistique, consultez le lien

 

 

L’affiche présentant la pièce de théâtre : La malade et son monde imaginaire est réalisée par trois étudiantes en arts

Dans le cadre du cours : Image et ordinateur II les étudiants du groupe avaient a réaliser une affiche présentant la pièce de théâtre de la troupe de L’Épisode. Sous la forme d’un concours, les étudiants formaient, pour l’occasion, de petites boites de graphisme. L’affiche, à saveur humoristique, de l’équipe composée d’Amélia Chabot, de Josiane Thompson et de Catherine Blais a été retenue par le jury. Bravo !

ami15

novembre 2015

Journée d’exploration

Plusieurs étudiants du secondaire sont venus visiter nos locaux le 11 novembre dernier.

je15

Un prix de présence fut offert par la Coopérative étudiante de collège.
Celui-ci fut remporté par Julie Maheux. Elle est accompagnée par Christian Pépin enseignant au département. Bravo !

gjmje15

octobre 2015

vemdbac

Visite d’un Musée à Québec

Visite du Musée des Beaux-Arts par nos étudiants de deuxième année le 8 octobre dernier. La visite fut organisée par l’enseignant Michel Pelchat dans le cadre du cours d’histoire de l’art : Les arts visuels contemporains.

 

août 2015

caep15

Soleina Bédard en compagnie de la gagnante Pascale Carrier

Félicitations à Pascale Carrier, la gagnante du concours : «Aimer et partager» notre page Facebook.

Le concours lancé le printemps passé avait pour but de faire connaître la page Facebook du département des Arts visuels. Merci à tous ceux qui ont participé et partagé !

 

cbagenda

Titre de la photographie : La croisée des chemins

COUVERTURE L’AGENDA 2015 

La photographie de l’étudiante au double DEC (arts visuels et science de la nature) Catherine Blais a été sélectionnée pour la couverture de l’agenda. Un projet d’étudiant en arts visuels, à chaque année, est sélectionné pour faire la couverture.

 

juillet 2015

arcparhl

Dans l’ordre :Catherine Langlois, Cindy Poulin et Havana Lorochelle

CONCOURS LES ARTS DE LA RUE

La ville de Saint-Georges lançait dernièrement son concours «Les Arts de la rue». 7 jeunes artistes entre 15 et 24 ans étaient recherchés afin d’embellir le centre ville en s’exprimant par le biais du graffiti ou de la peinture acrylique. Parmi les gagnants du concours, 3 étudiantes de notre programme en Arts ont été choisies. Il s’agit de Cindy Poulin (ancienne étudiante, maintenant étudiante à l’université Laval), Catherine Langlois (finissante 2015) et Havana Larochelle (également finissante 2015).

Bravo à vous 3!

 

mai 2015

Marie Groleau - Finaliste intercollégial de photographie

MARIE GROLEAU FINALISTE AU CONCOURS INTERCOLLÉGIAL DE PHOTOGRAPHIE 2014-2015

Vous pouvez visiter le site du concours en cliquant ICI

 

VISIONNER LA VIDÉO DE NOTRE EXPOSITION 2015

LES TROIS ÉTUDIANTS QUI ONT REPRÉSENTÉ LE DÉPARTEMENT À L’EXPOSITION INTERCOLLÉGIALE D’ARTS VISUELS DE SHERBROOKE

 

piavs15

Kim Champagne, Marie Groleau et Léa Paquet